zur Hauptnavigation springen
zur Hilfsnavigation springen
zum Inhalt der Seite springen
Essai Meckenheim (Rhénanie) Essai Meckenheim (Rhénanie)

Folanx® Ca29, le nouvel engrais foliaire calcium, efficace même en application tardive ?

Des études ont été réalisées dans deux exploitations d’arboriculture fruitière de Meckenheim (Rhénanie) afin de déterminer si Folanx® Ca29 pouvait être utilisé efficacement en engrais foliaire de calcium sur pommiers, même à des périodes tardives de végétation.

L’essai a été réalisé durant la période de végétation de l’année 2007.

Modalités de l’essai 

La variété testée était Braeburn dans les deux sites des exploitations B et L. On a étudié le traitement avec le Folanx® Ca29 à différentes périodes de végétation dans les deux groupes traités face à un groupe témoin non traité sans fumure de calcium.
L’essai a été subdivisé en deux étapes jusqu’aux stades de prélèvement des échantillons BBCH 73 (« taille d’une noix ») et BBCH 87 (récolte).

L’intensité de la fumure a été homogène à chaque traitement, avec 2,5 kg de Folanx® Ca29 par ha et m de hauteur de frondaison. Les deux modalités d’essai B et L ont été traitées six fois avec Folanx® Ca29 - sur l’ensemble de la période de végétation.
Étape 1 / Prélèvement d’échantillons BBCH 73 (21.06.2007) 

Jusqu’au premier prélèvement d’échantillons, les arbres testés de l’exploitation B ont reçu six traitements de Folanx® Ca29 (en débutant après la floraison à 5 - 8 jours d’intervalle), et deux traitements dans l’exploitation L (juste après la floraison avec une répétition au bout de 19 jours).

Dans les deux sites d’essai B et L, au stade « taille d’une noix », le groupe traité au Folanx® Ca29 présentait des teneurs en calcium env. 30 % supérieures à celles analysées dans le groupe témoin non traité.
Folanx Ca29, le nouvel engrais foliaire calcium - efficace même en application tardive : mg Ca/100 g MF au stade „taille d’une noix“ (BBCH 73)   
Étape 2 / Prélèvement d’échantillons BBCH 87 (09.10.2007) 
 
Jusqu’au deuxième prélèvement d’échantillons, on a cessé de fertiliser au calcium les arbres d’essai de l’exploitation B, qui avaient déjà reçu six traitements précoces de Folanx® Ca29. Les arbres de l’exploitation L (deux traitements précoces) ont reçu quatre applications de Folanx® Ca29 durant la deuxième partie de l’essai, en démarrant fin juillet, à 2 - 3 semaines d’intervalle.
 
Lors de la récolte au stade BBCH 87, on n’a pu mesurer aucune différence dans le site B (six traitements précoces de Folanx® Ca29 jusqu’au stade BBCH 73) entre les arbres du groupe d’essai et deux du témoin non traité. Ce résultat ne correspond pas aux résultats des essais réalisés auparavant avec Folanx® Ca29 et est très vraisemblablement dû à une erreur lors du prélèvement d’échantillons. 

Les pommes de la variété Pinova, qui avaient reçu le même traitement que les pommes Braeburn sur le site B, mais n’étaient pas incluses initialement dans l’essai, présentaient, comme prévu, au stade BBCH 87 une différence de teneurs en calcium de 20 % en faveur du groupe Folanx® Ca29, par rapport au groupe témoin non traité de pommes Pinova.
 
À la récolte au stade BBCH 87, on a mesuré dans le groupe testé des teneurs en calcium 30 % supérieures à celle du témoin sur le site d’essai L (2 fumures précoces + 4 tardives) comme le montre le graphique ci-après :
Folanx Ca29, le nouvel engrais foliaire calcium - efficace même en application tardive : mg Ca/100 g MF à la récolte (BBCH 87)   
Conclusions 

Comme prévu, on a trouvé dans les pommes après six applications de Folanx® Ca29 des teneurs en calcium env. 30 % supérieures à celles du groupe témoin non traité.
Les résultats de cet essai de valeur montrent que Folanx® Ca29 peut encore être utilisé avec efficacité, même à des dates tardives d’application.